Accueil      Photos     Coupure de presse     Vidéos      News      Contact    

           

                                                                                                                              Ma bio

Mes compétences artistiques

   1973 - 1978 :  Cours de chant      soprano => alto

   1992 - 2000 :  Cours de chant      alto

   1973 - 1978 :  Cours de danse     chorégraphie pop - rock 

   1998 - 2002 :  Cours de théatre

  1995 - 2016 :  Ecriture  de texte humoristique - Composition  et mise en scène

                           Ecriture  de  parodie - Création de concept audio visuel

                           Coordination & Casting Musicomic-Hall

La philogenèse

L’origine du personnage remonte à ma tendre enfance, dans les années 70. A l’époque, je commence à chanter à la chorale de l’Orphéon Royal de Saint-Guibert. J’ai l’occasion d’y rencontrer des personnes âgées et atypiques dont les mimiques m’amusent.

 Le dimanche, lors des réunions de famille, je montais dans la garde-robe de ma maman, je mettais ses vieilles reliques et je sortais tout le répertoire de la chorale en imitant leurs mimiques. Et à l’époque, mes oncles et mes tantes ne venaient déjà que pour ça.

 

Mais je quitte la chorale gembloutoise à l’âge de 17 ans et m’émancipe. L’année suivante, je m’installe dans mon chez moi et décroche mon premier contrat de travail. Cette décision va m’éloigner de mon personnage, faute de temps pour m’y consacrer. J’aurais peut être déjà pu débuter une belle carrière artistique à cette époque.

Puis la vie m’a donné deux beaux enfants, la boute-en-train que je suis est désormais rangée.  Alors que je travaille à l’Université de Gembloux, je dois gérer le fichier d’adresses de tous les agriculteurs belges, et dans un petit coin de ma tête le personnage se réveille après une longue hibernation de presque vingt ans.

 

C’est tout à fait par hasard que je découvre un prénom : Philogène, et un peu plus loin dans la liste, un nom : Féraille. Ca m’a interpellé, j’ai associé les deux et j’ai donné un âge à mon personnage : 82 ans. J’ai trouvé ça trop plat, donc j’ai dit « elle les aura demain !». Ça fera chier les journalistes pour les gros titres mais je vais quand même le garder.

 

 

A l’âge de 38ans, je donne naissance à Philogène et imagine sa première histoire.Elle est enregistrée sur une bande audio avec l’appareil à cassette de ma petite fille.Cette cassette fera le tour de la faculté universitaire pour ensuite atterrir à Ténérif  dans le village Tenbel ou réside mon papa.

Celui-ci me conseille de perfectionner mon jeu de scène et de m’inscrire aux cours de théâtre.  Sitôt dit,sitôt fait je rejoins ‘’ La ruelle aux baladins’’ dirigée par Mr Alain Rochette.

A 40 ans, suite à un souci de santé, je suis forcée d’arrêter mon boulot. Au bord de la dépression, je décide de peaufiner le personnage et écrire de nouveaux sketches. Belle-maman me cède ses vieilles frippes, marraine son vieux maquillage et ses perruques et papa ses sandalettes.

 

Tout s’enchaîne avec mon compagnon, je joue mes sketchs pour mes amis et les amis de mes amis, les soirées privées et les fêtes de fin d’année, je joue une semaine à Quebec pour un centre de vacance et dix jours à Ténérif  avec le village TenBel.

Nous somme alors en 2010 et il présente mon personnage à Albert Roulive, un humoriste namurois qui organise des auditions pour lancer de nouveaux artistes, c’était là ou jamais et j’ai plu immédiatement au public qui m’était offert.

Ca m’a permis de rencontrer des gens extraordinaires et de fouler de nombreuses scènes, de Bruxelles jusqu’au sud du pays avec les festivals du rire, les spectacles de Découv’rire, les soirées Musicomic-Hall, les cabarets d’Albert et ceux de Jean Trancène, de faire de la radio et de la télé.

 

 

Bref … Merci la vie l’aventure continue.

 

 

                                                                                                               

                                                                                                                                                                                     

                                                                                                                    Signez mon livre d'or